Les objets du Titanic : restauration et conservation

Le pinceau électrolytique permet d’extraire les oxydes relativement inaccessibles.© EDF Copyright - Droits réservés

Le pinceau électrolytique permet d’extraire les oxydes relativement inaccessibles.© EDF Copyright – Droits réservés

Cette assiette a posé des problèmes aux techniciens d’EDF.

En effet, après 2 mois de renouvellement des bains de stockage, elle présentait des efflorescences blanches de sels dans les microfissures des couvertes (enduit vitrifiable dont on recouvre les porcelaines).

 Cette assiette a alors été mise en rinçage continu dans de l’eau de ville, suivi de bains d’eau déminéralisée. De plus, des mesures de conductivité et des tests de présence de chlorures ont été régulièrement effectués.

Si aucune efflorescence n’est apparue après deux mois de ce traitement, des traînées blanchâtres persistaient par contre dans les motifs floraux du décor.

Persistance des sels dans les motifs du décor d’une assiette © EDF Copyright - Droits réservés

Persistance des sels dans les motifs du décor d’une assiette © EDF Copyright – Droits réservés

Dégagés mécaniquement sous loupe binoculaire, les sels laissent apparaître des cavités, et le décor semble avoir été rongé.

Après 8 mois de séchage et de stockage à l’air libre, aucun sel n’est réapparu dans ces cavités.

Les taches d’oxyde de fer sur cette assiette ont été dégagées grâce à un procédé mis au point par EDF.

Il s’agit d’un pinceau électrolytique qui permet d’extraire les oxydes relativement inaccessibles.