Le Redoutable

En règle générale, le Sous-marin Nucléaire Lanceur d’Engins (SNLE) , sauf extrême urgence ou catastrophe, doit rester totalement silencieux sur le plan des liaisons radio. Les ordres de patrouille sont donnés au Commandant avant le départ.

Cependant, la réception de messages intervient dans deux situations précises :

  • recevoir les ordres et plus généralement communiquer avec l’état-major, puisqu’il s’agit d’un bâtiment militaire ;
  • recevoir des nouvelles hebdomadaires des familles.

Le SNLE dispose pour cela du PC radio.

Les transmetteurs au PC radio dans le sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Redoutable © DCNS

Les transmetteurs au PC radio dans le sous-marin nucléaire lanceur d’engins Le Redoutable © DCNS

Le PC Radio est armé en permanence par un homme de quart : le transmetteur, surnommé le « Trans« .

Il faut en effet être aux écoutes 24/24h car des ordres surnommés « TRAM » peuvent être envoyés, à tout moment, par l’état-major.

Le PC Radio est toujours fermé pour protéger le matériel des perturbations électromagnétiques du bord.

C’est un local « classifié« , donc secret, dans lequel seules quelques personnes habilités peuvent pénétrer.

Comme de nombreux espaces à bord du Redoutable, le local radio est petit et rempli de nombreux équipements.

Un transmetteur, surnommé "Trans", est posté en permanence au PC radio. Ici à bord du SNLE Le Terrible en 1985 © ECPAD

Un transmetteur, surnommé « Trans », est posté en permanence au PC radio. Ici à bord du SNLE Le Terrible en 1985 © ECPAD


Les informations transmises par l’état-major au PC Radio concerne :

  • la situation internationale, surtout si celle-ci peut déboucher sur l’emploi de la force de dissuasion ;
  • l’évolution de la situation tactique ;
  • la présence de navires ennemis ou alliés dans la zone de patrouille.

La réception au PC Radio, une fois par semaine, de nouvelles des proches : les familigrammes.

Le famili entretient la bonne humeur. On imagine même pas recevoir les mauvaises nouvelles
Officier à bord d’un SNLE Type Le Redoutable

Exemple de familigramme © Collection Leroy

Exemple de familigramme © Collection Leroy

Le familigramme est un court message de 20 mots transmis par un proche (40 mots à partir de 2002).

Le sous-marinier ne peut en recevoir qu’un seul par semaine.

Ces vingt mots sont primordiaux. Ils occupent une place prépondérante pendant la patrouille. Quand je les lis, je sais que ma femme a fait des brouillons pendant des heures.
Officier-marinier à bord d’un SNLE Type Le Redoutable

Le familigramme est contrôlé par le Commandant en second avant d’être distribué afin de ne pas perturber le travail du sous-marinier.

De leur côté, les sous-mariniers ne peuvent pas donner de nouvelles à leurs proches car le sous-marin pourrait être repéré.

Exemple de familligramme reçu par un sous-marinier :

NOUS SOMMES EN BONNE SANTÉ – HUBERT TRAVAILLE BIEN ET PARLE BEAUCOUP DE TOI – PARTONS DEMAIN UNE SEMAINE EN NORMANDIE – BONNES NOUVELLES LAURE MÉMERE NICOLE MICHELINE – RECOIS TENDRES PENSÉES – BAISERS – AGNES-

Verso d'un familigramme © Collection Le Gall

Le court message est transmis au verso d’une image, parfois humoristique, choisie par le personnel de bord. © Collection Le Gall

Le famili, c’est le contact ! On essaie de ne pas trop l’attendre. On sait qu’il est filtré, qu’il n’y aura pas grand-chose dedans mais on l’attend.
Officier-marinier à bord d’un SNLE Type Le Redoutable