Le Redoutable

Creusée entièrement dans la partie nord du quai de France et à ciel ouvert, les travaux de la forme de radoub* débute en juin 1999.

La darse est creusée entièrement dans la partie nord du quai de France et à ciel ouvert © CUC / Lehuby

La darse est creusée entièrement dans la partie nord du quai de France et à ciel ouvert © CUC / Lehuby

La darse de La Cité de la Mer devait être conçue pour répondre à un projet touristique.

C’est pourquoi, elle ne répond pas aux normes des bassins destinés à accueillir les bâtiments militaires en construction ou en opération programmée d’entretien.

La darse est effectivement trop étroite pour permettre le passage d’un navire accompagné d’un attelage de remorqueurs ou de pousseurs et, elle est très haute par rapport au niveau moyen de la mer.

Le Redoutable ne peut donc pénétrer dans la darse qu’à marée haute de fort coefficient, et par conditions météorologiques parfaites.

Toutes les prouesses techniques doivent être réunies pour introduire et échouer un bâtiment de 128 mètres de long sur 10,60 mètres de large dans une darse de 136 mètres sur 19 mètres.

La darse est en effet dépourvue d’un dispositif de fermeture, de moyens d’assèchement et d’infrastructures de manutention ou d’amarrage.