Le Redoutable

  • Le mécanicien surnommé « Bouchon gras »

Laurent est mécanicien et maître de central à bord du Sous-marin Nucléaire d’Attaque (SNA) Perle.

Mon rôle sur le SNA Perle est de rassembler les différentes informations qui proviennent des compartiments, de les analyser et de faire en sorte que le sous-marin vive en sécurité. »


  •  Le spécialiste énergie nucléaire et responsable propulsion (surnommé « Prop »)

Alexandre est spécialiste énergie nucléaire et responsable propulsion à bord du Sous-marin Nucléaire d’Attaque (SNA) Perle

Je suis rentré dans la Marine en 2007 en passant par l’Ecole de Maistrance. J’ai suivi par la suite une formation de deux mois pour être formé sous-marinier sur les Sous-marins Nucléaires Lanceur d’engins (SNLE) à Brest. Par la suite cela m’a permis d’effectuer 3 patrouilles opérationnelles. Je suis allé au cours d’atomicien à Cherbourg pour ensuite arriver sur un Sous-marin Nucléaire d’Attaque (SNA) à Toulon. Je m’occupe du secteur propulsion du sous-marin. Ca comprend les deux moteurs électriques de propulsion : surveiller les différents paramètres, assurer l’entretien à quai, à la mer vérifier que tout fonctionne bien. Quand je quitte le quart, je suis pompier léger en cas de problème pour intervenir sur un sinistre.


  • Le commis aux vivres et boulanger (surnommé « Boula »)

Thibaut est commis aux vivres à bord du Sous-marin Nucléaire d’Attaque (SNA) Perle.

Mon rôle à bord du SNA est de préparer les commandes, les menus que l’on va manger pendant la mission. Une fois parti en mission, je suis boulanger et j’aide le cuisinier. On fait à manger pour 80 personnes dans une cuisine qui fait à peu près 1m².


  •  Le détecteur anti-sous-marin (futur « Oreille d’or »)

Christophe est détecteur anti-sous-marin à bord d’un sous-marin nucléaire.

Ma mission est de détecter, à l’aide des sonars, les bâtiments qui sont autour de nous car le sous-marin est aveugle. Je deviens les yeux du sous-marin. Je travaille avec l’ »oreille d’or » qui est capable de classifier un bâtiment.


  • Le torpilleur (surnommé « Torp »)

Kevin est torpilleur à bord d’un sous-marin nucléaire.

Je suis mécanicien en armement, je mets en œuvre des torpilles dans un tube lance-torpilles pour chasser l’arme en dehors du sous-marin.

Retrouvez son témoignage après celui de Christophe à environ 50 secondes.


  • L’infirmier (surnommé « Sorcier’)

Samuel est infirmier radiologue à bord du Sous-marin Nucléaire Lanceur d’Engins (SNLE) Le Vigilant.

Mon rôle au sein de l’équipe médicale de 3 personnes (avec le médecin et l’infirmier anesthésiste) consiste à réaliser des examens radiologiques et à effectuer le travail d’un infirmier de bloc opératoire.


Cliquez ici pour en savoir plus sur les métiers à bord des sous-marins nucléaires