Fiches sur les animaux marins

Planète Plancton

Planète Plancton

Un dossier sur le plancton, véritable poumon de notre planète !

Découvert à la fin du 19e siècle, le plancton regroupe les êtres vivants, animaux et végétaux, qui flottent et se laissent porter par les courants marins. Premier maillon de la chaîne alimentaire, il est aussi le premier producteur d’oxygène de notre atmosphère !

Lire le dossier thématique ...

L’anémone

L’anémone

L’anémone de mer est un animal car elle a un tube digestif. C’est une cousine des méduses, des gorgones et des coraux. Elle est fixée aux rochers mais peut se déplacer.

DocumentsFiches especes Primaires - L’anémone Heteractis

L’araignée de mer

L’araignée de mer

C’est au milieu des années 1950 qu’a commencé l’exploitation de l’araignée de mer. Les décennies suivantes ont été marquées par une forte intensification de cette pêche par l’accroissement du nombre de casiers et des longueurs de filets.

DocumentsFiches especes Colleges - L’araignée de mer

L'araignée de mer Atlantique

L'araignée de mer Atlantique

Vivant dans les mers du Nord, de la Manche ou dans l'océan Atlantique, l’araignée de mer Atlantique pèse entre 250 g et 3 kg.

Les mâles sont plus gros que les femelles avec des pinces plus impressionnantes.

DocumentsFiche especes Primaires - Araignée de mer atlantique

La baleine à bosse

La baleine à bosse

Grâce au moratoire sur la chasse instauré en 1986 par la Commission Baleinière Internationale, la baleine à bosse n'est plus menacée d’extinction. L'espèce aurait retrouvé 93 % de sa population d’origine. La population actuelle est estimée à 135 000 individus (2018).

DocumentsFiches especes Colleges - la baleine à bosseFiche espèce Primaires - Baleine à bosse

La baleine bleue

La baleine bleue

La baleine bleue figure dans la liste rouge des espèces menacées de l’UICN dans la catégorie « en danger d’extinction ». On compte aujourd’hui 6 000 baleines bleues.

DocumentsFiches especes Primaires - La baleine bleueFiches especes Colleges - la baleine bleue

Le béluga

Le béluga

Familiers de l'océan Arctique, les bélugas  font partie des mammifères marins les plus facilement reconnaissables grâce à leur peau blanche.

DocumentsFiche espèces Primaire - Béluga

Le cachalot

Le cachalot

Classé dans la catégorie « vulnérable » de la liste rouge des espèces menacées de l'UICN, le cachalot peut peser entre 15 et 50 tonnes et vivre jusqu'à 70 ans.

DocumentsFiche espèce Primaires - Cachalot

La carangue gros yeux

La carangue gros yeux

Poisson à nageoires épineuses, la carangue possède deux nageoires dorsales : l’une munie  de 9 épines et l’autre à rayons mous.

DocumentsFiches especes Colleges - la carangue gros yeux

Le chirurgien bleu

Le chirurgien bleu

Le chirurgien bleu n’est pas directement menacé mais les magnifiques récifs coralliens dans lesquels il vit sont eux en danger

DocumentsFiche espèces Primaires - chirurgien bleuFiches especes Colleges - chirurgien bleu

Le corail piquant

Le corail piquant

Le corail est une substance rigide produite par des petits animaux appelés polypes. Le corail est donc un animal. C’est un cousin des méduses et des anémones.

DocumentsFiches especes Primaires - Le corail piquant

Le crabe araignée de mer géante

Le crabe araignée de mer géante

Les scientifiques ont encore beaucoup de choses à découvrir sur cette espèce. En effet, on connaît encore très mal son mode de vie.

DocumentsFiches especes Primaires - Le crabe araignéeFiches especes Colleges - le crabe araignee

La danseuse espagnole

La danseuse espagnole

Cet animal doit son joli nom à la forme de sa robe qui ressemble à celle d’une danseuse de flamenco, ondulant au gré de sa nage.

DocumentsFiches especes Primaires - La danseuse espagnoleFiches especes Colleges - la danseuse espagnole

Le dauphin Stenelle à long bec

Le dauphin Stenelle à long bec

Le dauphin Stenelle à long bec aime se reposer dans des eaux côtières peu profondes mais il est stressé par les touristes en bateau qui veulent l’observer.

DocumentsFiches especes Primaires - Le dauphin Stenelle à long becFiches especes Colleges - le dauphin stenelle

Le diodon grand porc-épic

Le diodon grand porc-épic

Pour ne pas être croqué ou lorsqu’il a peur, le diodon se gonfle d’eau et ressemble alors à un ballon hérissé d’épines venimeuses. Aucun animal n’ose ainsi le manger !

DocumentsFiches especes Primaires - Le diodon grand porc-épicFiches especes Colleges - le diodon

Le dugong

Le dugong

Le dugong est aussi appelé « vache marine » puisque comme la vache, il est exclusivement herbivore (il broute lentement). Il est également appelé « cochon de mer » car il déterre les racines des herbes marines.

DocumentsFiches especes Primaires - Le dugongFiches especes Colleges - le dugong

L'émissole tachetée

L'émissole tachetée

L’émissole tachetée fait partie de la famille des requins. Elle est présente et toujours pêchée sur les côtes normandes. Sur les étals des poissonniers, on la trouve sous le nom de saumonette.

DocumentsFiches espèces Primaires - L'émissole tachetéeFiches espèces Collèges - L'émissole tachetée

L’espadon

L’espadon

Son long « bec » s’appelle le rostre et mesure le tiers de son corps. En 1967, le sous-marin scientifique Alvin fut éperonné par un espadon de 89kilos. L’Alvin fut obligé de remonter à la surface mais l’espadon est resté planté par son rostre de 76 centimètres de long.

DocumentsFiches especes Primaires - L'espadonFiches especes Colleges - l'espadon

La gorgone verruqueuse

La gorgone verruqueuse

Comme le corail, la gorgone est un animal vivant en colonie autour d’un axe calcaire ou corné. Dans chaque axe se trouve un animal appelé polype.

DocumentsFiches especes Primaires - La gorgone verruqueuse

Le grand dauphin

Le grand dauphin

Sédentaire, le grand dauphin vit en groupe toute l’année le long des côtes normandes. Selon le Groupe d’Étude des Cétacés du Cotentin (GECC), leur nombre est estimé à 571 individus. C’est l’une des plus importantes populations étudiées en Europe !

DocumentsFiches espèces Primaires - Le grand dauphinFiches espèces Collèges - Le grand Dauphin

Le grand requin blanc

Le grand requin blanc

Les sens du requin sont extrêmement aiguisés : son odorat très développé lui permet de repérer la moindre odeur de sang, et son ouïe (localisée le long du corps) lui permet de percevoir les vibrations de ses proies à des centaines de mètres.

DocumentsFiches especes Colleges - le grand requin blancFiche espèce Primaires - Grand requin blanc

L'hippocampe rayé

L'hippocampe rayé

Vivant dans l'océan Atlantique Ouest, l'hippocampe rayé mâle peut porter jusqu'à 650 bébés dans sa poche.

DocumentsFiche especes Primaires - Hippocampe rayé

L’iguane marin

L’iguane marin

Tu peux comparer l’organisme de l’iguane à un petit sous-marin fonctionnant à l’énergie solaire. Chaque matin, avant la plongée, il recharge ses batteries au soleil, allongé sur un rocher.

DocumentsFiches especes Primaires - L'iguane marinFiches especes Colleges - l'iguane marin

Le krill antarctique

Le krill antarctique

L'apparence plumetée de cette espèce est due à ses branchies situées en dehors de sa carapace. Le krill a aussi de gros organes lumineux, ou photophores, qui l'aident sans doute à se regrouper.

DocumentsFiches especes Primaires - Le krill antarctiqueFiches especes Colleges - le krill

Le krill atlantique

Le krill atlantique

Le krill atlantique ressemble à une crevette avec 2 gros yeux ronds. Son corps est transparent, parsemé de pigments rouges. Il vit en larges et denses bancs, appelés essaims ou nuages, qui s’étendent parfois sur près de 450 km.

DocumentsFiche espèces Primaire - Krill Atlantique

Le lieu jaune

Le lieu jaune

Vivant dans les mers du Nord, de la Manche ou dans l'océan Atlantique, le lieu jaune peut vivre jusqu'à 15 ans.

Pêché généralement au chalut, il fait l’objet de quotas de pêche pour préserver la ressource.

DocumentsFiche especes Primaires - Lieu jaune

La limule

La limule

La carapace de cet animal préhistorique a largement inspiré l’artiste suisse Hans Rudi GIGER, père de la célèbre créature Alien. La tête du monstre reprend la forme de sa carapace et l’on retrouve au niveau du thorax, la structure des appendices de la limule.

DocumentsFiche espèces Primaires - limuleFiches especes Colleges - la limule

La méduse Aurelia

La méduse Aurelia

Cette méduse est très peu urticante, elle ne pique pas beaucoup.

DocumentsFiche espèces Primaires - méduse aureliaFiches especes Colleges - la meduse aurelia

La méduse dorée

La méduse dorée

La méduse dorée est aussi surnommée « ortie de mer » en référence aux « poils » microscopiques qui couvrent ses tentacules. A chacun de ces poils sont associés un harpon et une capsule de poison.

DocumentsFiches especes Primaires - La meduse doréeFiches especes Colleges - la meduse doree

Le morse

Le morse

Les morses ont mis au point une technique originale pour se hisser hors de l'eau : ils prennent appui sur leurs 2 longues défenses d'ivoire. Elles leur servent également à se défendre et à montrer leur force : plus elles sont longues, plus l'animal est respecté.

DocumentsFiche espèce Primaires - MorseFiches especes Colleges - le morse

La murène ruban

La murène ruban

Ce poisson est hermaphrodite : quand le mâle atteint 90 centimètres, il se transforme en femelle !

DocumentsFiche espèces Primaires - murène rubanFiches especes Colleges - la murene ruban

Le narval

Le narval

Surnommé la licorne de mer, le narval mâle possède une dent qui ressemble à une défense. Elle peut atteindre 2,7 mètres. Le narval peut aussi parcourir 2 km sous la banquise sans respirer !

DocumentsFiche espèce Primaires - Narval

L'orque ou l'épaulard

L'orque ou l'épaulard

L'aileron de l'orque lui sert à conserver son équilibre dans l'eau et permet  aux scientifiques de distinguer le mâle (aileron haut et droit qui peut atteindre 1,80 m) et la femelle (aileron recourbé qui dépasse rarement 70 cm).

DocumentsFiches especes Colleges - l'orqueFiche espèce Primaires - Orque

L’otarie à fourrure des Galápagos

L’otarie à fourrure des Galápagos

L’otarie à fourrure des Galápagos est la plus petite espèce de la famille des otaries.

DocumentsFiches especes Primaires - L'otarie à fourrure des GalapagosFiches especes Colleges - l'Otarie des Galapagos

L'ours blanc

L'ours blanc

La fonte de la banquise raison du changement climatique est la menace la plus sérieuse pour les ours blancs. La banquise est vitale aux ours blancs car c’est à la fois leur lieu de chasse, de repos et de reproduction.

DocumentsFiche espèces Primaires - Ours blanc

L'oursin diadème

L'oursin diadème

Lorsqu'il se sent en danger, l'oursin diadème dresse et agite ses piquants venimeux. La piqûre d'oursin est très douloureuse.

DocumentsFiche espèce Collèges - Oursin diadèmeFiche espèce Primaire - Oursin diadème

Le phoque moine des Caraïbes

Le phoque moine des Caraïbes

On sait qu’au 18e siècle, les Espagnols et les Anglais exploitaient ce phoque pour son huile et sa peau. En 1886, une expédition scientifique massacra 40 individus. Le phoque moine des Caraïbes a disparu en 1952.

DocumentsFiches especes Primaires - Le phoque moine des CaraïbesFiches especes Colleges - le phoque moine

Le phoque veau-marin

Le phoque veau-marin

Surnommés "chien de mer" ou "loup marin", il existe 2 colonies de phoques veaux-marins en Normandie, et plus particulièrement dans le département de la Manche.Ils constituent la 2e et 3e plus grande population reproductrice de France, après la baie de Somme.

DocumentsFiches espèces Primaires - Le phoque veau-marinFiches espèces Collèges - Le phoque veau-marin

La pieuvre violacée

La pieuvre violacée

Les mâles sont cent fois plus petits que les femelles ! C’est l’espèce qui montre le dimorphisme le plus important de tout le règne animal.

DocumentsFiches especes Primaires - La pieuvre violaceeFiches especes Colleges - la pieuvre violacee

Le poisson-lune commun

Le poisson-lune commun

Le poisson-lune est le plus lourd des poissons osseux et c’est celui qui pond le plus d’oeufs !

DocumentsFiches especes Primaires - Le poisson luneFiches especes Colleges - le poisson lune

Le poisson oiseau

Le poisson oiseau

Le poisson oiseau est reconnaissable à son long museau en forme de bec ou de trompe (mâchoires allongées) et à sa façon de nager en frappant avec ses nageoires pectorales.

DocumentsFiche especes Primaires - Poisson oiseau

Le poisson-pierre

Le poisson-pierre

Le poisson-pierre est un expert en camouflage. Il est capable de rester des heures sans bouger !

DocumentsFiches especes Primaires - Le poisson pierreFiches especes Colleges - le poisson pierre

Le poisson rasoir de corail

Le poisson rasoir de corail

Ce poisson est toujours à la verticale, la tête en bas. Il conserve cette drôle de position même quand il se déplace !

DocumentsFiches especes Primaires - le poisson rasoirFiches especes Colleges - le poisson rasoir

Le poisson scorpion feuille ou gingembre

Le poisson scorpion feuille ou gingembre

Le poisson scorpion gingembre est capable d’imiter une feuille à la dérive pour ne pas se faire croquer mais aussi pour attraper ses proies sans se faire remarquer !

DocumentsFiches especes Primaires - Le poisson scorpionFiches especes Colleges - le poisson scorpion feuille

Le poisson-clown bistré

Le poisson-clown bistré

Le poisson-clown bistré vit en étroite collaboration avec les anémones. En effet, le poisson-clown est un animal très dépendant de son anémone.

DocumentsFiches especes Primaires - Le poisson-clown bistreFiches especes Colleges - le poisson clown

Le poulpe commun

Le poulpe commun

Le poulpe commun possède 8 tentacules, environ 1 500 ventouses et 3 cœurs.

Il pèse 3 kg en moyenne. Les plus gros peuvent atteindre 8 kg.

DocumentsFiche especes Primaires - Poulpe commun

La raie manta

La raie manta

La raie manta est surnommée « chauve-souris » ou « aigle de mer » car elle semble voler dans l’eau. Cette légèreté est due à son squelette fait de cartilage et non pas d’os.

DocumentsFiches especes Primaires - La raie mantaFiches especes Colleges - la raie manta

La rascasse volante

La rascasse volante

La rascasse volante chasse le soir. Elle écarte ses grandes nageoires afin de pousser sa proie dans un coin, au pied d’un caillou contre un récif. Une fois bloquée, la rascasse la happe d’un seul coup en ouvrant brusquement sa grande gueule.

DocumentsFiches especes Primaires - La rascasse volante

Le requin-baleine

Le requin-baleine

Le prix de l'aileron de ce géant atteint des sommets sur le marché asiatique (20 000 euros), encourageant le braconnage et le trafic de cette espèce protégée.

DocumentsFiches especes Primaires - Le requin baleineFiches especes Colleges - le requin baleine

Le requin léopard

Le requin léopard

Parfois appelé "requin zèbre" (stade juvénile), le requin léopard vit dans les récifs coralliens ou sur les fonds sablonneux environnants et démontre une grande fidélité pour certains récifs d’Australie ou de Thaïlande.

DocumentsFiches espèces Primaires - Le requin léopardFiches espèces Collèges - Le requin leopard

Le requin pèlerin

Le requin pèlerin

Le requin pèlerin, 2e poisson le plus gros du monde après le requin-baleine, est présent sur les côtes normandes d’avril à septembre. Autrefois pêchée, cette espèce vulnérable est dorénavant protégée.

DocumentsFiches espèces Primaires - Le requin pèlerinFiches espèces Collèges - Le requin pèlerin

Le requin pointes noires

Le requin pointes noires

Le requin pointes noires fréquente les eaux peu profondes des récifs coralliens, platiers, lagons et mangroves. Son odorat très fin, son excellente vision, son oreille interne très développée et ses organes sensoriels spécifiques en font un redoutable prédateur.

DocumentsFiche espèces Primaires -Requin pointes noiresFiches espèces Colleges - Le requin pointes noires

La rhytine de Steller

La rhytine de Steller

Il n’aura fallu que 27 ans aux hommes pour exterminer la placide rhytine de Steller.

DocumentsFiches especes Primaires - La rhytine de StellerFiches especes Colleges - la rhytine de Steller

La seiche géante

La seiche géante

Depuis les années 1990, les pêcheurs industriels capturent les seiches géantes pour les vendre en Asie à la place de poissons qui se font plus rares. Cette pêche facile et lucrative a encouragé les autorités à la suspendre temporairement.

DocumentsFiches especes Primaires - La seiche geanteFiches especes Colleges - la seiche geante

Le thon rouge

Le thon rouge

Le thon rouge est tellement chassé, qu’il n’arrive pas à atteindre l’âge de 4 ans pour se reproduire. Il risque de disparaître en Méditerranée.

DocumentsFiches especes Primaires - Le thon rougeFiches especes Colleges - le thon rouge

La tortue caouanne

La tortue caouanne

Lors de ses grandes migrations, la tortue caouanne est parfois observée sur les côtes normandes. Cette espèce protégée est aussi appelée "tortue à grosse tête"car elle peut casser la carapace des crustacés avec son bec puissant.

DocumentsFiches espèces Primaires - La tortue caouanneFiches espèces Colleges - La tortue caouanne

La tortue verte

La tortue verte

Alors qu’elles parcourent des milliers de kilomètres chaque année, les tortues vertes reviennent toujours pondre leurs oeufs sur la plage où elles sont nées.

DocumentsFiches especes Primaires - La tortue verteFiches especes Colleges - la tortue verte