L’Echo des abysses

Le sous-marin chinois d’exploration, Shenhai Yongshi, à bord du navire Tansuo-1. Ce sous-marin est capable de plonger jusqu’à 4500 mètres de profondeur © Chinanews.com
21/11/2017
La Chine teste son 2e sous-marin d’exploration Le Shenhai Yongshi (que l'on peut traduire par Guerrier des profondeurs) vient de réussir ses tests de sécurité. Ce 2e sous-marin d'exploratio...

Le Shenhai Yongshi (que l’on peut traduire par Guerrier des profondeurs) vient de réussir ses tests de sécurité.

Ce 2e sous-marin d’exploration chinois est capable de plonger jusqu’à 4 500 mètres de profondeur.

Il a auparavant effectué, en octobre, sa 1re mission d’essais en haute mer au large de Sanya (île chinoise de Haïnan).

Une fois opérationnel, le Shenhai Yongshi sera chargé d’explorer les profondeurs de la mer de Chine méridionale : zones de pêche, ressources minières potentielles (pétrole, gaz…), sources chaudes sous-marines…

 

La mer de Chine méridionale est une zone sensible, théâtre de tensions entre ses différents pays côtiers (Chine, Vietnam…). Ainsi, en 2014, des affrontements en mer et des émeutes anti-chinoises ont eu lieu au Vietnam lors de la mise en place d’une plate-forme pétrolière chinoise au large de la côte vietnamienne.

La mer de Chine méridionale est une zone sensible, théâtre de tensions entre ses différents pays côtiers (Chine, Vietnam…).

La mer de Chine méridionale est une zone sensible, théâtre de tensions entre ses différents pays côtiers (Chine, Vietnam…).

La mise au point du Shenhai Yongshi a demandé 8 ans de travail, impliquant plus de 90 organisations et entreprises chinoises.

Selon le Ministère des Sciences et de des technologies chinois, à la différence du Jiaolong, environ 90% des composants du Shenhai Yongshi ont été fabriqués en Chine.

Équipé de 5 hublots (2 de plus que le Jiaolong) et de batteries au lithium, le Shenhai Yongshi servira également , selon son concepteur Hu Zhen, à former de futurs océanautes, dans la perspective de la mise au point de nouveaux sous-marins capables de plonger à 10 000 mètres de profondeur.

En juin 2012, le 1er sous-marin d’exploration chinois le Jiaolong avait établi un record national en plongeant à 7 062 mètres de profondeur dans la fosse des Mariannes.

Lire la suite
Vers géants Riftia © Nautilus Live
07/11/2017
VIDEO : Le Nautilus filme des espèces « extrêmes » Les équipes du navire d'exploration Nautilus ont filmé des espèces vivant au niveau de sources chaudes dans le bassin de Guaymas (Golfe de Califor...

Les équipes du navire d’exploration Nautilus ont filmé des espèces vivant au niveau de sources chaudes dans le bassin de Guaymas (Golfe de Californie) au large des côtes du Mexique.

Épaulés par les robots sous-marins Argus et Hercule, les chercheurs ont pour la 1re fois filmé les fumeurs noirs repérés dans cette zone en 2015.

Ils ont également plongé sur les sources hydrothermales El Faro (phare en espagnol), Gemelos (boutons de manchette en espagnol) et Ring (anneau en anglais). Ce dernier site s’étend sur 500 mètres de large !

Vers immenses au panache rouge vif, poissons et crustacés s’acclimatent parfaitement au noir absolu, aux températures et aux pressions extrêmes ! Et tout cela sans oxygène et avec de fortes teneurs en gaz toxiques !

Bienvenue dans un monde extrême !

Cette mission a été menée, entre autres, par des chercheurs des instituts américains Woods Hole et Inner Space Center.

Les vers Riftia et fumeurs noirs ont été filmés au large des côtes mexicaines

Les vers Riftia et fumeurs noirs ont été filmés au large des côtes mexicaines

Ce poulpe, qui semble jaillir des rochers, est l'un des principaux prédateurs dans un écosystème hydrothermal © Nautilus Live

Ce poulpe, qui semble jaillir des rochers, est l’un des principaux prédateurs dans un écosystème hydrothermal © Nautilus Live

Ce crabe tient dans ses pinces une partie d'un ver Riftia © Nautilus Live

Ce crabe tient dans ses pinces une partie d’un ver Riftia © Nautilus Live

Quelques exemples d'espèces vivant au niveau des sources hydrothermales : vers tubicoles Riftia, petits poissons allongés de couleur rosâtre de la famille des zoarcidés ("Pachycara gymnium") ; tapis de couleur jaunâtres constitués de microorganismes bactériens... © Nautilus Live

Quelques exemples d’espèces vivant au niveau des sources hydrothermales : vers tubicoles Riftia, petits poissons allongés de couleur rosâtre de la famille des zoarcidés (« Pachycara gymnium ») ; tapis de couleur jaunâtres constitués de microorganismes bactériens… © Nautilus Live

Lire la suite
The ice monster © Laurent Ballesta
06/11/2017
Les meilleures photographies sous-marines de l’année ! Voici les meilleures photographies sous-marines primées lors du prestigieux concours organisé par le Muséum National d'Histoire Naturelle de Londr...

Voici les meilleures photographies sous-marines primées lors du prestigieux concours organisé par le Muséum National d’Histoire Naturelle de Londres.

Parmi les gagnants de l’année 2017 :

  • Le français Anthony Berberian avec cette larve de homard qui mesure seulement 1,2 cm de longueur. Son corps est aplati et ses yeux sont placés sur des « antennes ».  Il agrippe avec ses pattes grêles une petite méduse dont il a mangé les tentacules…
The jellyfish jockey © Anthony Berberian

The jellyfish jockey © Anthony Berberian

  • L’américain Tony Wu avec cet incroyable rassemblement de cachalots photographiés dans l’océan Indien, au nord-est du Sri Lanka.
Giant gathering © Tony Wu

Giant gathering © Tony Wu

  • Le français Laurent Ballesta avec son « monstre de glace » ! Il lui a fallu 3 jours pour capturer 147 images de cet iceberg. Il les a ensuite assemblé (comme un puzzle) pour proposer cette photographie époustouflante !
The ice monster © Laurent Ballesta

The ice monster © Laurent Ballesta

  • L’australien Justin Gilligan et sa rencontre très inhabituelle (et heureuse) avec une agrégation de crabes araignées et un poulpe prédateur au large de l’île Maria, en Tasmanie (Australie).
Crab surprise © Justin Gilligan

Crab surprise © Justin Gilligan

  • L’allemand/africain du sud Thomas P Peschak  avec ses étonnants vivaneaux bohar, l’un des principaux prédateurs de l’atoll d’Aldabra, dans les Seychelles !
Here come the snappers © Thomas P. Peschak/www.thomaspeschak.com

Here come the snappers © Thomas P. Peschak/www.thomaspeschak.com

  • À noter également, parmi les finalistes, cette photographie « Surfeur éboueur » prise par l’américain Justin Hofman.

Un cliché qui nous montre, une fois encore, que les animaux marins vivent au milieu de nos poubelles : cet hippocampe fait une pause en s’accrochant… à un coton-tige.

Sewage surfer © Justin Hofman

Sewage surfer © Justin Hofman

 

Lire la suite