Un cargo de la Seconde Guerre mondiale retrouvé au large de l’Australie

27/04/2019
SS Iron Crown © Allan C. Green_Wikimedia Commons

77 ans après son torpillage par un sous-marin japonais pendant la Seconde Guerre mondiale, l’épave du cargo australien SS Iron Crown a été découverte par 700 mètres de fond, dans le détroit de Bass, entre l’État de Victoria (Australie) et la Tasmanie.

Le navire, qui transportait du minerai de manganèse, a coulé en moins d’une minute, le 4 juin 1942. L’attaque japonaise a coûté la vie à 38 membres de l’équipage du navire, qui comptait 43 personnes.

La proue du SS Iron Crown apparaît intacte avec ses balustrades, l'ancre et les chaînes toujours en place © CSIRO

La proue du SS Iron Crown apparaît intacte avec ses balustrades, l’ancre et les chaînes toujours en place © CSIRO

C’est grâce aux équipements du navire océanographique Investigator de l’Agence scientifique nationale australienne CSIRO, que les experts ont réussi à localiser et faire des images de l’épave de 100 mètres de long, qui semble étonnement bien conservée !

Selon Peter Harvey, un archéologue de Heritage Victoria (principal organisme du gouvernement de l’État de Victoria responsable du patrimoine culturel) :

« Le SS Iron Crown est historiquement important pour l’État de Victoria : c’est l’un des quatre naufrages de la Seconde Guerre mondiale dans les eaux victoriennes et c’est le seul navire à avoir été torpillé par un sous-marin dans cette zone ».

Il faut rappeler qu’entre juin 1942 et juin 1943, la marine marchande a été la cible d’attaques incessantes autour des côtes australiennes. Le Japon a déployé pas moins de 13 sous-marins sur la côte est de l’Australie pendant cette période.


Toutes les photos et vidéos sur le site de CSIRO