La pollution aussi dans l’Océan profond

Des chercheurs anglo-américains publient une étude sur la pollution des fonds marins dans l’océan Pacifique.

30/07/2020
Une boîte de conserve photographiée à 4 947 mètres de profondeur dans le canyon Sirena au large des îles Mariannes. © Image courtesy of the NOAA Office of Ocean Exploration and Research, 2016 Deepwater

S’appuyant sur les plongées de robots menées entre 2015 et 2017 par les instituts océanographiques américains NOAA et Schmidt Ocean, les chercheurs ont établi qu’aucune zone, même profonde ou protégée, n’était épargnée.

Des débris de métal, de verre, de plastique, de caoutchouc, de tissu… ont été rencontrés jusqu’à 6 000 mètres de profondeur.

Au large des îles Samoa, les densités de débris ont atteint 196 à 1 961 objets par kilomètre carré !  

Une situation alarmante d’autant plus que la dégradation de ces déchets peut prendre des centaines à des milliers d’années.


Découvrez l’étude en cliquant ici