Présentation

La genèse du projet de musée naval

La création de La Cité de la Mer à Cherbourg résulte de la volonté d’expliquer et de partager l’aventure humaine sous la mer, à travers un musée naval, en l’illustrant par l’histoire de la ville et ses traditions, la construction sous-marine et l’épopée scientifique qui s’y rattache. Le désarmement du Redoutable, ancien fleuron de la Marine Nationale,  et la nécessité de sauver l’ancienne Gare maritime de Cherbourg sont deux raisons majeures qui ont contribué à la naissance de La Cité de la Mer.

Gare Maritime de Cherbourg : la réhabilitation de La Grande Halle

La Cité de la Mer est à la fois chantier de réhabilitation, de rénovation et de construction autour d’un bâtiment unique en Europe, fleuron de l’Art déco : l’ancienne Gare Maritime de Cherbourg. En créant La Cité de la Mer, la Communauté Urbaine de Cherbourg travaille aujourd’hui dans la continuité de l’héritage historique de Cherbourg. Le concours d’architecte lancé en 1996 visait à la création d’un ” musée naval ” dans les bâtiments de la Gare Maritime de Cherbourg, tout en préservant l’architecture originale du lieu. Le projet fut adopté en 1997, et le premier coup de pioche donné en 1999.

La deuxième vie du Redoutable au musée de Cherbourg

La Marine Nationale a longtemps mené une politique pionnière en matière de construction de sous-marins et le centre opérationnel de cette volonté politique se situe depuis toujours à Cherbourg. Le Redoutable, premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins français, lancé par le Général De Gaulle à l’arsenal de Cherbourg en 1967, est revenu en 1990, dans sa ville natale avant d’y mener une deuxième carrière, au sein du musée de Cherbourg, La Cité de la Mer. Après 20 ans de patrouilles en tant que partie intégrante de la Force Océanique Stratégique, le Redoutable a été désarmé en 1991. L’ouverture au public dans un environnement réhabilité a été l’option finalement choisie quant à sa reconversion.

La Cité de la Mer est née de la réunion de plusieurs volontés : faire du Redoutable, vitrine de la technologie française et fierté cherbourgeoise, le plus grand sous-marin visitable au monde ; mettre en valeur l’ancienne Gare Maritime de Cherbourg, fleuron de l’architecture Art déco, et faire partager au plus grand nombre la connaissance sur les grands fonds marins.