L’épave du Titanic désormais protégée par l’UNESCO

10/04/2012
L'épave du Titanic désormais protégée par l'UNESCO

L’épave du Titanic bénéficie désormais de la protection de la Convention de l’UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique.

Les vestiges du Titanic gisent à 3800 mètres de fond au large de Terre-Neuve. L’épave se trouvant dans les eaux internationales, aucun Etat ne peut revendiquer une juridiction exclusive sur le site. Les Etats ne peuvent en effet exercer une juridiction que sur les épaves se trouvant dans leurs eaux territoriales ou battant pavillon national.

Jusqu’ici, le Titanic ne pouvait bénéficier de la protection de la Convention adoptée par l’UNESCO en 2001, celle-ci ne s’appliquant qu’aux vestiges immergés depuis au moins cent ans.

Désormais, les Etats ayant signé la Convention pourront interdire la destruction, le pillage, la vente et la dispersion des objets trouvés sur le site. Ils peuvent prendre toutes les mesures en leur pouvoir pour protéger l’épave et faire en sorte que les restes humains soient traités dignement.

La Convention de 2001 fournit un cadre de coopération aux Etats parties afin de prévenir des explorations dont le caractère scientifique ou éthique est contestable. Ils peuvent également saisir les objets sortis de l’eau illégalement et fermer leurs ports à tout navire se livrant à des activités d’exploration non conformes aux principes de la Convention.

© RMS Titanic

Source : UNESCO
http://www.unesco.org/new/fr/culture/themes/single-view/news/the_wreck_of_the_titanic_now_protected_by_unesco/